Douleurs abdominales : un symptôme aux causes variées

Les douleurs abdominales sont des symptômes fréquents, aux causes le plus souvent sans gravité. Quand s'inquiéter ? Quand consulter ? Tout savoir.
Douleurs abdominales : un symptôme aux causes variées
Body

Les douleurs abdominales : un symptôme aux causes très variées

Avoir mal au ventre… c’est plutôt banal. Les douleurs abdominales sont souvent sans gravité, mais elles peuvent parfois être le signe de problèmes de santé plus graves. Alors quand s'inquiéter ? Quand consulter ? Faisons le point.

 

Quelles sont les différentes douleurs abdominales que l’on peut ressentir ?

 

Dans le langage courant, on dit que l’on a mal au ventre. Mais derrière cette expression se cachent plusieurs types de douleurs ou d’inconforts.

L’abdomen, c’est quoi au juste ? Il s’agit de la partie inférieure du tronc située sous le thorax et au-dessus du bassin, une cavité qui contient l’estomac et tout l’intestin, ainsi que des organes comme la rate, le pancréas, la vésicule biliaire ou encore le foie, sans oublier les organes urinaires et génitaux.

Très fréquentes, les douleurs abdominales peuvent se présenter sous forme de douleurs plus ou moins aigües et lancinantes, de crampes intermittentes ou encore de douleurs diffuses ou ressenties comme « profondes ».

Bien sûr la notion de douleur reste subjective. Dans la grande majorité des cas, les douleurs abdominales disparaissent d’elles-mêmes.

Vous avez mal au ventre ? Essayez d’abord de définir s’il s’agit d’une douleur très localisée ou diffuse, une douleur aigue et soudaine, permanente ou même chronique. Observez si la douleur s’exprime davantage à certains moments de la journée (réveil, repas, nuit) ou dans certaines positions. Repérez également les autres symptômes, tels que les vomissements, la diarrhée, la fièvre ou encore la fatigue intense, etc.

Toutes ces informations seront utiles pour aider votre médecin à mieux orienter le diagnostic.

 

Quelles sont les causes possibles des douleurs abdominales ?

 

Les causes des douleurs de l’abdomen sont très diverses, bien que majoritairement en lien avec les organes digestifs comme l’estomac, l’intestin ou le foie. Elles peuvent aussi résulter de troubles ou maladies gynécologiques, urinaires et même, dans certains cas, cardiaques ou pulmonaires. Il arrive aussi que ce soit la paroi abdominale en tant que telle qui soit douloureuse.

Parmi les causes les plus fréquentes des douleurs abdominales, on retrouve :

  • Les troubles courants de la digestion : indigestion, constipation, gaz intestinaux…

  • Une intoxication alimentaire

  • Les pathologies gastro-intestinales

Au niveau de l’estomac : gastro-entérite, gastrite, reflux gastriques, ulcère gastrique

 

Au niveau de l’intestin : gastro-entérite, appendicite (douleur en bas à droite du nombril), diverticulite (douleur en bas à gauche du nombril), hernie inguinale, maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) comme la maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique, ulcère duodénal

  • La maladie cœliaque, une maladie auto-immune en réaction au gluten

  • Une allergie ou intolérance alimentaire

  • Des calculs biliaires ou des calculs rénaux

  • Une inflammation du pancréas (pancréatite)

  • Les troubles et pathologies gynécologiques, comme l’endométriose, les kystes ovariens ou encore les crampes menstruelles. Dans ce cas, les douleurs sont localisées dans le bas ventre

  • La grossesse. Lors du dernier trimestre surtout, la femme enceinte peut ressentir des douleurs abdominales liées à une digestion perturbée ou à la position du bébé, ainsi que des douleurs ligamentaires

  • Une infection urinaire (cystite)

  • Une péritonite, soit l’inflammation du péritoine, la membrane qui enveloppe les organes présents dans l’abdomen. Une infection en est la plupart du temps à l’origine.

  • Une pathologie cardiaque

  • Une pneumonie

 

C’est bon à savoir… Des douleurs vives ressenties sous les côtes orientent davantage vers des troubles ou pathologies de l’estomac (reflux, gastrite, ulcère), du pancréas, une inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite aiguë) ou une colique hépatique, provoquée par l’obstruction des voies biliaires par un calcul formé dans la vésicule biliaire.

 

Le syndrome de l’intestin irritable, c’est quoi ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler du syndrome de l’intestin ou du côlon irritable, de la colopathie fonctionnelle ou encore des troubles fonctionnels intestinaux, ou TFI ? Tous ces noms désignent en réalité le même trouble intestinal, qui toucherait plus de 15 % de la population. Il s’agit d’un ensemble de troubles, douleurs et d’inconforts intestinaux dont la cause n’est pas identifiée et qui restent sans gravité bien que perturbants au quotidien.

 

Quand faut-il s'inquiéter ?

 

Une douleur très vive doit toujours vous alerter. Certains symptômes associés sont autant de signaux qui doivent vous inciter à consulter très rapidement : sang dans les selles, vomissement de sang (appelé hématémèse), douleurs nocturnes intenses, urine foncée, masse dans l’abdomen, fièvre, perte de poids, grande fatigue, ictère (une « jaunisse »), gonflements et œdème…

De même, une douleur chronique, même diffuse, doit vous inciter à consulter.

 

  • Le conseil bien-être

Une douleur abdominale modérée peut souvent s’apaiser, au moins partiellement, en suivant quelques conseils tout simples. Une respiration lente et profonde et des massages lents sur le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre détendent. Sauf si la douleur intervient juste après le repas, vous pouvez aussi vous allonger sur le côté, en position du « chien de fusil », ou sur le dos, jambes fléchies. Sachez aussi que la chaleur a également le pouvoir de détendre le ventre : douche chaude ou bouillotte sans modération !

 

Qui consulter en cas de douleurs abdominales ?

 

Si la douleur dure plus de deux jours, prenez rendez-vous chez votre médecin traitant. Un examen clinique lui permettra de vous orienter, si besoin, vers un spécialiste.

En revanche, face à une douleur soudaine et brutale, notamment si elle s’étend à la poitrine ou survient après un traumatisme ou un accident, ou encore si vous avez perdu connaissance, vomissez du sang, que votre ventre est extrêmement dur ou que, enceinte, vous ressentez une douleur très vive, appelez tout de suite les numéros d’urgence nationaux, 15 ou 112.

Identifiez-vous

Et ainsi, profitez de la totalité de l’expérience Ramsay Services

Ou