Cerveau : tout savoir sur la chirurgie éveillée

La chirurgie éveillée permet de retirer des tumeurs cérébrales sans léser les parties fonctionnelles du cerveau avec le concours du patient en état d’éveil.
Cerveau : tout savoir sur la chirurgie éveillée
Body

Cerveau : mais qu’est-ce que la chirurgie éveillée ?

 

La chirurgie éveillée ou craniotomie éveillée consiste à réaliser une intervention sur le cerveau d’une personne bien éveillée et consciente ! Au cours de cette intervention, le neurochirurgien place de petites électrodes directement sur le cerveau afin de le cartographier et d’éviter certaines zones. On vous explique.

 

Qui peut avoir besoin d’une chirurgie éveillée ?

 

La chirurgie éveillée sert à traiter des personnes qui présentent certains types de tumeurs cérébrales, les gliomes de bas grade. Ces tumeurs provoquent des crises épileptiques soudaines chez des personnes de moins de 40 ans. Les gliomes de bas grade pénètrent profondément le cerveau et 50 % d’entre eux envahissent les aires cérébrales dites fonctionnelles, celles qui sont dédiées à la motricité, à la sensibilité, au langage et à la cognition. Ces tumeurs du système nerveux central progressent lentement et inexorablement jusqu’à devenir malignes après une quinzaine d’années.

 

La chirurgie éveillée va permettre d’identifier les zones liées à la parole ou au mouvement afin que le chirurgien intervienne uniquement sur la tumeur.

 

Comment se déroule une chirurgie éveillée ?

 

La personne est installée éveillée sur la table d’opération. L’anesthésiste va la plonger dans un état de somnolence par hypnose et/ou par l’administration d’anesthésiants. Une fois l’anesthésie locale réalisée au niveau du cuir chevelu, le chirurgien pourra procéder à l’ouverture de la boîte crânienne. À cette étape, la personne est alors réveillée par l’équipe médicale. 

 

La cartographie du cerveau démarre. Celle-ci permet de connaître l’emplacement exact des fonctions comme le langage et le mouvement de différentes parties du corps. Sous le contrôle d’un orthophoniste, la personne va réaliser un certain nombre de tests. Elle va répondre à des questions, compter ou regarder l’image d’un objet simple et le nommer, ou encore bouger les doigts et partager ses sensations.

 

Pour identifier la partie du cerveau qui contrôle un mouvement ou le langage, le chirurgien demande à la personne de lever la main et de remuer les doigts. Il placera l’électrode pour déterminer quelle partie du cerveau contrôle ce mouvement. Lorsque la personne cesse de remuer les doigts ou lorsque sa main retombe sur le lit, le chirurgien estime avoir repéré le centre moteur du cerveau qui contrôle le mouvement de la main. Et ainsi de suite pour la partie du cerveau qui contrôle le langage ou d’autres mouvements associés à d’autres parties du corps.

 

Ainsi, il peut tracer en temps réel une carte des différentes fonctions du cerveau et les éviter pendant l’ablation de la tumeur

 

Que se passe-t-il après une chirurgie éveillée ?

 

Selon les patients, l’hospitalisation peut durer entre un à plusieurs jours en fonction des nécessités d’observation. La récupération fonctionnelle est généralement complète en trois mois.

 

Une rééducation intensive postopératoire est prévue. Elle vise à optimiser la plasticité cérébrale afin de recouvrer son plein potentiel. Certaines personnes ont même constaté une amélioration de leurs capacités cognitives après l’intervention.

Identifiez-vous

Et ainsi, profitez de la totalité de l’expérience Ramsay Services

Ou