Douleurs articulaires : un symptôme qui peut gâcher la vie

Il est fréquent de souffrir de douleurs articulaires. Mais quand elles deviennent aigües ou qu’elles durent, consultez. Tout savoir sur ce symptôme.
Douleurs articulaires : un symptôme qui peut gâcher la vie
Body

Douleurs articulaires : un symptôme qui peut gâcher la vie  

 

Vous avez mal aux articulations des doigts, aux coudes ou aux genoux ? Il est fréquent de souffrir de douleurs articulaires. Mais quand elles deviennent aigües ou qu’elles durent, il est nécessaire de consulter. Tout savoir sur le symptôme.

 

A quoi ressemblent des douleurs articulaires ?

 

Appelées arthralgies ou polyarthralgies dans le langage médical, les douleurs articulaires peuvent toucher n’importe quelle articulation de votre corps, depuis votre cou jusqu’à vos orteils : colonne vertébrale, épaules, coudes, poignets, doigts, hanches, genoux, pieds…

La douleur peut être permanente ou au contraire intermittente, sourde ou très aigüe. Parfois, il est possible que les douleurs s’accompagnent de sensations d’irritations ou de brûlures. Certaines douleurs articulaires s’apaisent à mesure que le corps s’échauffe, quand d’autres empirent dans le mouvement.

Il est aussi important de distinguer les douleurs qui ne concernent qu’une articulation de celles qui touchent plusieurs voire la totalité de vos articulations. 

 

Quelles sont les causes possibles des douleurs articulaires ?

 

L’arthrose. C’est la cause la plus fréquente et, contrairement à ce que l’on pourrait croire, elle ne touche pas que les personnes âgées ! L’arthrose est liée à l’usure mécanique des cartilages, ce tissu situé à la jonction des os et dont l’un des rôles et d’amortir les chocs. Les causes principales sont l’âge, une pratique sportive excessive, des traumatismes ou encore le surpoids ou l’obésité.

 

Quelles sont les particularités des douleurs articulaires liées à l’arthrose ?

  • Des douleurs matinales qui s’estompent après l’échauffement des membres.

  • Des douleurs qui surviennent après un exercice intense inhabituel (bricolage, sport, jardinage…).

 

Et l’arthrite, c’est quoi ? Il s’agit d’une inflammation des articulations, alors que l’arthrose est une atteinte que l’on pourrait qualifier de « mécanique ». En fait, le terme d’arthrite regroupe près d’une centaine de maladies articulaires, plus ou moins courantes. Elle est caractérisée par des signes inflammatoires au niveau de l’articulation : chaleur, rougeur et gonflement.

Dans la famille de l’arthrite, on trouve notamment :

 

La polyarthrite rhumatoïde (PR). Il s’agit d’une maladie inflammatoire chronique et auto-immune provoquant des douleurs, parfois très intenses, dans les articulations. Toutes les articulations peuvent être concernées, même si ce sont d’abord les mains et les pieds qui sont touchés.

 

La spondylarthrite ankylosante (SPA). Moins fréquente que la précédente, cette maladie auto-immune s’exprime par des douleurs articulaires qui se localisent préférentiellement sur la bassin et la colonne vertébrale. 

 

La goutte. Cette maladie chronique provoque des poussées inflammatoires liées à la présence de microcristaux d’acide urique dans les articulations. Ces crises douloureuses se produisent souvent la nuit et touchent une articulation, le plus souvent le gros orteil, mais aussi la cheville, le genou, le coude ou les doigts de la main.

Et les rhumatismes dans tout ça ? En fait, rhumatisme est un terme assez vague et générique. Il ne fait pas référence à une maladie en particulier mais à toutes les atteintes articulaires ou affectant les ligaments et les tendons proches.

 

Des douleurs articulaires suite à un traumatisme, fracture ou entorse. La douleur se réveillera alors surtout en mouvement. 

 

La bursite. Il s’agit d’une inflammation non pas de l’articulation mais de la bourse séreuse, un espace de glissement entre des tendons, au niveau de l’épaule, du coude, du genou ou de la hanche. Appelée aussi hygroma, la bursite est provoquée par une utilisation inappropriée de cette partie du corps, par exemple un écrasement fort répété. Certaines professions sont plus susceptibles d’en développer, notamment les métiers du bâtiment avec la bursite des genoux. La plupart des bursites se résorbent d’elles-mêmes.

 

La Péri tendinite appelée couramment Tendinite, est une inflammation du péri tendon, l’enveloppe dans laquelle coulisse le tendon, dont les causes peuvent être variées. La douleur peut s’exprimer en regard d’une articulation : épaule, coude ou talon principalement.

 

Cette liste n’est pas exhaustive. De nombreuses autres maladies peuvent provoquer, comme symptômes secondaires, des douleurs articulaires. Seul des examens médicaux approfondis permettent de le savoir.

 

Quand faut-il s'inquiéter ?

 

Dès lors que vos douleurs articulaires sont fortes, qu’elles ne s’apaisent pas après repos ou prise d’anti-douleurs, qu’elles reviennent de façon régulière ou que vos mouvements sont rendus difficiles, consultez votre médecin. 

Si vous présentez une articulation rouge, chaude et gonflée, accompagnée de fièvre et de douleurs intenses, il est important de consulter en urgence. Il pourrait s’agir d’une infection face à laquelle il est essentiel de réagir sans tarder afin d’éviter des conséquences plus graves.

 

Qui consulter en cas de douleurs articulaires ?

 

Sauf urgence, consultez d’abord votre médecin traitant. Au besoin, il saura vous orienter vers un médecin spécialisé, notamment un rhumatologue.

 

Quels examens pourriez-vous subir ?

 

Votre médecin commencera par un examen clinique. Il aura donc besoin que vous lui fournissiez un maximum d’informations sur la nature et la localisation de vos douleurs articulaires. Il pourra éventuellement vous prescrire une radiographie des articulations touchées, voire des analyses sanguines, avant de définir un traitement personnalisé.

 

Identifiez-vous

Et ainsi, profitez de la totalité de l’expérience Ramsay Services

Ou